Inês de Castro & D. Pedro - "Les amants maudits"


On va parler aujourd’hui d’une légende bien bien glauque du Portugal. Oui, oui, encore le Portugal, mais c’est logique aussi puisque ce sont celles que je connais le mieux ! Cette légende, c’est le Roméo et Juliette portugais, mais légèrement plus trash.


La légende impose un petit rappel historique : au XIVe siècle, le roi D. Afonso IV marie son fils, D. Pedro I du Portugal, avec la fille d’un prince espagnol. Pedro a un devoir envers son pays, celui d'épouser la jeune femme choisie par son père, mais son coeur il le donne à l'une des dames de compagnie de son épouse, Inês de Castro. Super pour l’estime de soi...


Ils entretiennent une relation, mais papa Afonso n’est pas très content de tout ça, et faut l'avouer, diplomatiquement parlant c’est pas ouf... Déjà pour les relations avec le père de l’épouse de Pedro, mais aussi parce que Pedro est très proche des frères d’Inês qui ne sont pas très appréciés ni par la couronne portugaise, ni espagnole. Le peuple aussi n’est pas content, une alliance trop proche avec les espagnols leur donnant l'impression que le futur roi se détourne de son peuple portugais et met en danger l’indépendance.

NON, LE PORTUGAL N’EST PAS UNE PROVINCE ESPAGNOLE !

Ni une ni deux, le roi D. Afonso exile Inês de Castro. Mais, peut-on vraiment poser des limites à un amour si fort ? Quelques temps plus tard, l’épouse de Pedro meurt en donnant naissance à son premier (et le seul du coup) fils, D. Fernando I de Portugal. Le roi veut vite remarier son fils mais lui, il fait semblant d’être encore en deuil. Un peu comme quand on faisait genre on était malades pour pas aller à l’école. Pedro en profite pour faire revenir Inês. Encore une fois personne à part eux n’approuve la relation, mais THEY DON’T GIVE A F*CK et ils ont trois enfants.


Ça commence à sentir la mouise pour Fernando qui risque de se faire piquer le trône par l’un des enfants bâtards de son père. On commence même à dire que les Castro conspirent pour l’assassiner. Puis les nobles aussi se sentent menacés par les Castro, alors ils se mettent à faire pression sur le roi Afonso pour qu’il règle le problème. Le roi et trois autres nobles profitent alors d’une absence de D. Pedro pour se rendre là où Inês vivait et l’exécuter. NOOOOOOOO.


C’est là que l’histoire devient vraiment intéressante si, comme moi, tu adores les légendes et les mythes. On dit que les larmes d’Inês auraient créé une fontaine, la Fonte das Lágrimas, et que les algues rougeâtres que l’on peut y voir découlent de son sang. Vous pouvez d’ailleurs visiter ce lieu à Coimbra, dans la freguesia de Santa Clara.


Vous imaginez bien que Pedro a été abattu par la mort de sa bien-aimée. Seulement ici, on est pas dans un drama à l’eau de rose britannique, et Shakespeare n’a pas vu assez loin. Les portugais ont toujours eu le sang chaud, et parfois ça peut devenir très très glauque. Pedro pète un câble, se révolte, mais la reine arrive à calmer le jeu. Mais forcément, il allait pas en rester là, et c'est quand Pedro devient roi qu’on découvre l'ampleur de son amour pour Inês.


D’abord, il légitime leurs enfants, avec une déclaration dans laquelle il affirme s’être marié secrètement avec Inês de Castro. Ensuite il poursuit les trois assassins, leur exécution étant plutôt originale : lors d’un banquet, LE ROI A FAIT ARRACHER LEURS COEURS, l’un par la poitrine l’autre par le dos. Le troisième a été gracié sur son lit de mort, Pedro savait quand même pardonner, dans une certaine mesure. Enfin... la légende dit... qu’il aurait EXUMÉ LE CORPS D’INÊS, qu’il l’aurait faite couronnée et asseoir sur le trône, et enfin il aurait ordonné aux nobles de venir LUI EMBRASSER LA MAIN. WEIRD WEIRD WEIRD WEIRD. Il a ensuite fait construire sa tombe de reine pour qu’elle y repose en paix.


Pour finir sur une note plus douce, on a d’abord placé leurs tombes côte à côte, les pieds vers là où le soleil se lève, mais ils ont ensuite été tournés et mis face à face, pour qu’ils puissent se réveiller les yeux dans les yeux le jour du jugement dernier. Aaaaaaaanw.....


écrit par Lady Di le 08/12/19


#agitateurlusophone

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now